Guide de rédaction des billets

RÉDACTEURS et RÉDACTRICES POSSIBLES Deux cas de figures : (a) vous êtes membres du groupe IREM avec le statut d’auteur du carnet, ou associé; (b) ou extérieur.es au projet. (a) les membres suivent les indications ci-dessous. (b) les Contributeurs / contributrices extérieur.es contactent un membre du groupe pour proposer votre billet ; c’est lui ou elle qui publiera à titre de « parrain » et de relecteur votre billet, mais en vous indiquant comme auteur.

TYPE DE BILLET Vous pouvez publier un des trois types de billet suivant (si vous avez un doute sur la nature du billet, consultez les administrateurs du carnet et/ou soulevez le problème dans une séance de travail) : 

  • RECHERCHE billet de rechercheIl rend compte d’une recherche historique originale conduite au sein du projet : commentaire original sur une source historique ou un corpus intéressant le projet, résumé d’un article, mise au point historique ou historiographique. Il n’est pas nécessaire d’être chercheur ou enseignant-chercheur « en titre » pour rédiger un tel billet, c’est le contenu, sa pertinence et son intérêt, non l’auteur, qui définit un tel billet. 
  • ENSEIGNEMENT billet de présentation d’une expérimentation pédagogique, prévue ou déjà faite, réalisée ou seulement observée. Il rend compte de la préparation ou du compte rendu d’une expérimentation pédagogique de niveau primaire, secondaire ou supérieur, y compris des actions de formation d’enseignants : réflexions préparatoires, compte rendu d’une mise en œuvre, réflexions ex post. Il n’est pas nécessaire d’être l’enseignant ou le formateur ayant conçu l’activité ou la ressource, pour en rendre compte : il peut s’agir d’un billet d’observation. C’est donc là aussi le contenu pédagogique et réflexif, non l’auteur, qui définit un tel billet. L’important est que le billet explicite la réflexion sous-jacente à l’expérimentation, ainsi que les principales ressources utilisées. 
  • RESSOURCE billet sur une ressource ou un événement intéressant le projet. Il annonceune parution, des colloques ou journées d’études, des formations, intéressant le projet et ses membres, en expliquant pourquoi. Cette catégorie inclue les CR de séance, publiés sur le carnet. 

OBJECTIFS PRINCIPAUX et « CAHIER DES CHARGES ».  

  • L’objectif essentiel est que le billet, quel que soit la nature, soit intéressant et inspirant. 
  • Il doit être raisonnablement court pour permettre une relecture rapide : tous les développements longs doivent être renvoyés à des annexes en lien. 
  • Il doit être rédigé en première personne, le choix du style et du format d’écriture étant libres, pourvu que ce soit clair et lisible, et qu’ils reflètent une réflexion personnelle. 
  • Le billet doit permettre de circuler vers des informations pertinentes, il faut donc indiquer dans le corpus du texte ou au moins en conclusions, les billets du carnet ou les liens externes, qui sont consultables en lien au billet rédigé.  
  • Pour toutes les références bibliographiques, elles sont indiquées de préférence par nom + date et en référence à la bibliographique zotero associée au groupe. 

RELECTURES, VALIDATIONS : 

  • Les billets « recherche » et « expérimentation » sont soumis à une double relecture, experte et candide, le nom des relecteurs est indiqué en entête du billet. Les billets « ressources » peuvent être publiés directement, la relecture est possible mais facultative ; elle est néanmoins recommandée pour les CR de séance. 
  • Si le billet a été relu et critique dans une réunion IREM, la date est indiquée et un lien est fait vers le CR de séance, s’il est publié sur le carnet. 
  • C’est l’auteur du billet qui sollicite ses relecteurs, de préférence parmi les membres du groupe, ou à l’extérieur. En cas de doute solliciter l’avis des administrateurs ou des autres membres, lors d’une réunion. 
  • Le relecteur ou la relectrice « experte » vérifie, mais sans excès de rigueur, que le billet ne comporte pas d’erreurs majeures ou d’imprécisions qui invalident le contenu : 
    • Pour un billet recherche : repérer les inexactitudes, imprécisions, erreurs factuelles, les références manquantes aux recherches existantes, les hypothèses implicites et contestables. 
    • Pour un billet expérimentation : repérer les imprécisions sur le contexte, les références manquantes aux attendus des programmes ou à des références incontournables, les interprétations contestables. 
  • Le relecteur ou la relectrice « candide » vérifie que le billet n’est pas inaccessible et trop formel ou obscur : 
  • Pour un billet « recherche » : qu’il ne soit pas trop érudit, incompréhensible et ennuyeux ; et qu’il présente un intérêt pour le projet. 
  • Pour un billet « expérimentation » : qu’il n’y a pas trop d’implicites, notamment sur la genèse des projets ; qu’elle présente un lien aux questions discutées dans le projet 

PRÉSENTATION et CATÉGORISATION

  • Tout billet est publié sous le nom de son auteur. De plus, il indique en entête :  
    • Les co-auteurs s’il y en a (billet collectif) 
    • Les relecteurs expert et candide (pour des billets RECH ou ENS)
    • La date de relecture si le billet a fait l’objet d’une discussion en séance, et le lien vers le CR de séance s’il existe sur le carnet.
  •  Il est catégorisé en fonction d’un ensemble de catégories retenues par le groupe, pour permettre de chercher rapidement dans le corpus des billets. La catégorie minimale qui doit être indiquée est le type de billet : RECHERCHE / ENSEIGNEMENT / RESSOURCE 

ANNEXES  

  • Tous les descriptifs longs, qui seraient susceptibles de rallonger déraisonnablement le billet, doivent faire l’objet d’une annexe (voir l’exemple du billet de Clémence Szmigel) 
  • Deux possibilités : 
    • Annexer un document pdf ou sous un autre format à la bibliothèque du carnet 
    • Déposer l’annexe dans un espace dédié, et incorporer un lien. Par défaut l’espace de dépôt est l’espace « sharedocs » associé au projet au sein de la TGIR huma-num. 

PROCÉDURE DÉTAILLÉE A SUIVRE POUR PUBLIER UN BILLET / ARTICLE sur WORDPRESS

  • Connectez vous avec vos identifiants sous hypotheses.org
  • Cliquez sur « articles », « ajouter »
  • Rédigez votre article en vous servant de l’éditeur « gutenberg ». Pour plus de détails sur la manière dont cet éditeur fonctionne voir ce billet , qui vous donne une présentation générale et des liens vers les tutoriels. 
  • Si vous avez besoin d’annexer un document work ou pdf, il y a trois moyens:
    • pour les documents peu volumineux, aller d’abord (dans un autre onglet) dans « médias », et téléchargez le document voulu dans la bibliothèque du carnet, puis copiez lien et insérez le dans votre texte
    • ou bien insérer un bloc « média » sous la forme « fichier », et profitez en pour téléverser votre fichier
    • pour les fichiers volumineux (type vidéos et audios notamment, ou pdf très volumineux), utilisez l’outil sharedoc, pour lequel vous avez des identifiants
  • quand vous avez fini une première rédaction, pensez à choisir les catégories adéquates à votre billet, au minimum « RECHERCHE » et/ou « ENSEIGNEMENT » et/ou « RESSOURCES »
  • sélectionnez « enregistrer en brouillon » ou mieux la visibilité « privé » dans « document » (colonne de droite) et indiquez à vos relecteurs qu’ils peuvent vous relire proposer des corrections.
  • quand toutes les relectures sont faites, vous pouvez publier le billet –> passer en mode « public » et publier.